Le prélèvement des échantillons se fait tel que prescrit par la CNESST. L’échantillonnage des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante (MSCA) se fait par « zone présentant des similitudes d’ouvrage » (ZPSO). On entend par MSCA un composant du bâtiment (e.g. plafond), Si le composant n’est pas uniforme (e.g. Si le plâtre est différent à plusieurs endroits, ils feront partis de différents ZPSO). Afin d’avoir un échantillonnage représentatif et être certain hors de tout doute raisonnable qu’un MSCA ne contient pas d’amiante, un total de 9 échantillons par ZPSO est nécessaire. Pour ce qui est de la vermiculite, le prélèvement se fera à 3 endroits différents pour obtenir un échantillon représentatif.

La technique d’analyse en laboratoire de l’IRSST MA244 permet l’identification des fibres d’amiante ou d’autres fibres minérales naturelles et artificielles. Elle permet une détermination semi-quantitative du contenu en fibres dans les échantillons en vrac, exprimée en pourcentage (V/V). L’analyse se fait d’abord en séparant les différentes couches de l’échantillon. Chaque couche est homogénéisée pour bien faire l’analyse. Couche par couche, il y a une inspection sous le stéréomicroscope pour vérifier la présence des fibres de l’un des six types d’amiante (Actinolite, Amosite, Anthophyllite, Chrysotile, Crocidolite et Trémolite). Si la détection est possible au stéréomicroscope, l’analyse se poursuit avec un microscope à lumière polarisée (MLP) pour en caractériser le type d’amiante. Les matériaux non friables tel que les tuiles de plancher devront être analysés par microscopie électronique à transmission (MET), puisque s’il y a de l’amiante, les fibres sont trop fines pour être détectées au MLP.

Chaque couche de chaque échantillon sera présentée selon les concentrations d’amiante. Les concentrations varies d’aucune fibre à une concentration plus grande que 90%. Si l’échantillon contient plus de 0,1% d’amiante, il est considéré contaminés selon le code de sécurité pour les travaux de construction du Québec.

Le prélevement

de l'amiante

dans les matériaux

1.

L'analyse

de l'amiante

dans les matériaux

2.

Le rapport

de l'amiante

dans les matériaux

3.

 Relevés - Amiante 
 dans les matériaux 

Analyses et test d'air amiante

Ne laissez plus les particules d’amiante vous nuire. Faites un test d’air afin d’en savoir plus sur la provenance et la quantité d’amiante présente dans votre environnement. Vous en saurez plus sur la façon de vous en débarasser!

Le prélèvement des échantillons journaliers ou finaux se font selon un débit et temps qui permettra d’obtenir une densité de fibre par millimètre carré entre 100 et 1300, ce qui est la limite de détection selon la méthode de l’IRSST MA243. Il y a toujours un blanc de terrain qui est inclus dans chaque analyse, puisqu’il sert de contrôle négatif lors de l’analyse. En règle générale, le prélèvement des échantillons journaliers se fait pendant 20 minutes, alors qu’un test final se fait pendant 4 heures.

La technique d’analyse en laboratoire de l’IRSST MA243 permet de calculer le nombre de fibre, sans distinction si ce sont des fibres d’amiante ou non, par centimètre cube. L’analyse se fait par microscopie à contraste de phase en comptant les fibres sur un nombre de champs. La densité est ensuite calculée afin de pouvoir utiliser cette densité et calculer le résultat selon le volume prélevé. Il y a toujours un blanc qui sert de contrôle négatif en soustrayant la densité du blanc aux échantillons de terrain.

Pour les mesures préventives, si un échantillon prélevé pendant les travaux de désamiantage n’est pas conforme aux exigences et a une concentration plus élevée que 0,01 fibres/cm3, il sera nécessaire d’augmenter l’aspiration à la source et/ou d’augmenter l’humidification des matériaux afin en réduire l’émission de poussière pendant les travaux.

Si un échantillon prélevé suivant les travaux de désamiantage n’est pas conforme aux exigences et a une concentration plus élevée que 0,01 fibres/cm3, il sera nécessaire de poursuivre la filtration de l’air avec un filtre certifié HEPA combiné à une aspiration fine de toutes les surfaces de la zone de travaux.

Il est parfois recommandé, quand un test n’est pas conforme, de poursuivre avec une analyse en microscopie électronique en transmission MET selon la technique NIOSH 7402 afin de vérifier si la présence de fibres dans l’air correspond à de l’amiante ou non.

Le prélevement

de l'amiante

dans l'air

1.

L'analyse

de l'amiante

dans l'air

2.

Le rapport

de l'amiante

dans l'air

3.

Nos services

Les analyses du début à la fin de la décontamination.

Analyse et test d'air amiante

Ne laissez plus les particules d’amiante vous nuire. Faites un test d’air afin d’en savoir plus sur la provenance et la quantité d’amiante présente dans votre environnement. Vous en saurez plus sur la façon de vous en débarasser.

Amiante dans les matériaux

Que ce soit pour du placoplâtre, du ciment à joint, du crépis ou de la vermiculite, nous sommes équipés pour effectuer l’échantillonnage des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante dans votre environnement. Notre rapport détaillé vous présentera les résultats d’analyse et les suggestions de plan d’action.

L’amiante a toujours fait partie de notre histoire. Il a été découvert que même les Égyptiens utilisaient ce minéral dans le processus de momification pour protéger les corps de la décomposition.